Daum

Auguste DAUM  Bitche 1853 - Nancy 1909   -   Antonin DAUM Bitche 1864 - Nancy 1930 
Industriels et maîtres souffleurs de verre 
En 1878, Jean Daum (1825-1885) achète la verrerie Sainte-Catherine à Nancy. Il associe ses deux fils dans l'entreprise : Auguste en 1879 et Antonin en 1887.

La verrerie vers 1880

Après avoir terminé ses études classiques à Bitche, Metz et Nancy, Auguste Daum a reçu un diplôme de droit à l'Université de Paris. Il abandonne sa carrière d'avocat pour gérer l'usine de son père, et, en 1904, il devient président du tribunal de commerce de Nancy.
A sa mort en 1909, son frère Antonin reprend l'entreprise familiale. Antonin fut auparavant étudiant à Lunéville, puis a fréquenté une école secondaire à Nancy. En 1887, il est diplômé de l'Ecole Centrale de Paris et rejoint l'usine de verre pour mener la rénovation des formes et des décors.
La gestion d'Auguste et le talent créatif d'Antonin ont donné à l'entreprise une nouvelle dimension économique et artistique, notamment avec la création d'une section de verrerie artistique à Nancy en 1891. L'entreprise a développé plusieurs nouvelles techniques, la vitrification des poudres, entre autres. 
En 1889, l'entreprise a breveté son intercalaire de décor.
Au fil des ans, de nombreux artistes de talent ont été en charge de l'atelier de décoration de Daum. Jacques Gruber, décorateur et verrier, a été responsable à compter de 1893, et Henri Bergé à partir de 1895. L'arrivée d'Amalric Walter en 1904, après un apprentissage à la manufacture de Sèvres, a étendu la technique de la pâte de verre dans la verrerie Daum.

Vase muguet, verre multicouches 

Dès 1891, le style Art nouveau, inspiré de la nature, marque la première phase de création d’objets décoratifs de la maison Daum. L’Exposition Universelle de 1900 lui apporte la reconnaissance internationale en la récompensant d’un Grand Prix. Pour décorer et orner le verre, la maison utilise alors des techniques avant-gardistes comme la vitrification, les motifs mis en relief, les décorations intercalaires et les teintes inédites.

Daum est aussi la première marque à habiller la lumière électrique avec des artistes de renom tels Majorelle et Emile Gallé. En 1901 Daum fondera avec ces deux artistes l’Ecole de Nancy, fer de lance de l’Art nouveau.

Coupe en verre gravé à décor de paysage de neige

A partir des années 25, Daum quitte progressivement les rivages de l’Art Nouveau pour aborder ceux de cette nouvelle esthétique qui nait alors : l’Art Déco. Daum sera à nouveau mis à l’honneur avec des pièces Art Déco lors de l’exposition internationale des Arts Décoratifs à Paris en 1925.

Verre Daum Boléro  Verres Daum Sorcy  

C’est juste avant la deuxième guerre mondiale que Daum décide de basculer vers la matière cristal pour mieux aborder de nouveaux défis créatifs. Elle pousse alors jusqu’à son extrême limite le geste manuel du verrier, son savoir-faire et sa créativité personnelle. C’est la période dite des "formes libres" qu’elle mettra en scène avec, une nouvelle fois, le génie du découvreur. Travaillé à chaud, étiré, déformé, le cristal permet d’obtenir des formes organiques qui deviendront emblématiques de la maison des années 50.

Signature Daum

En 1968, la manufacture joue une nouvelle fois l’originalité et travaille le cristal avec la technique de la pâte de verre. Ce procédé de fonderie et de moulage assure une palette de couleurs riches et subtiles, un grain, une précision, dans les contours impossibles à atteindre avec le cristal soufflé. Chaque pièce ainsi obtenue a sa spécificité propre.

En 130 ans, Daum a travaillé avec une multitude d’artistes de renom : Salvador Dali, Arman, César, Dan Dailey, André Deluol, les Lalanne, Paloma Picasso, Garouste et Bonnetti, Manolo Valdes … Au final, plus de 350 signatures d’exception qui constituent un patrimoine incomparable, une collection unique en son genre.

 

 

Vase vert et rose, Atelier de création Daum